• Lisa

Est ce que je vais perdre des muscles?

Mis à jour : mai 8


Les questionnements et craintes par rapport au jeûne sont généralement récurrents. Dans cette série d'articles, nous vous apportons quelques éléments de réponses...


Est-ce que je vais perdre des muscles?


Lorsque le corps est en état de jeûne, son métabolisme se modifie. Il se nourrit de plusieurs sources d’énergie:

-Du glucose provenant de:

> votre foie et vos muscles (stocké sous forme de

glycogène)

> fabrication à partir de différentes substances

dont certaines protéines, glycérol et lactate.

-Des corps cétoniques

> fabriqués à partir des acides gras

-Des acides gras

> stockés dans vos tissus gras


Au début du jeûne, la source principale d'énergie est le glucose. Le premier jour les stocks de glycogène sont épuisés et le foie commence à fabriquer du glucose à partir de certaines protéines. Mais après environ deux ou trois jours, le glucose diminue et les corps cétoniques ainsi que le gras deviennent les sources principales d'énergie. Les protéines (et vos muscles!) sont donc épargnées. Il s'agit de la phase dite de "préservation des protéines" qui va durer durant tout le jeûne. Ce mécanisme de protection des protéines pourrait s'expliquer par l'augmentation de l'hormone de croissance présente durant le jeûne.


Toute perte de poids induit une perte d'eau, de masse grasse et de masse maigre (dont font partie les muscles), avec des proportions variables. Toutefois, différentes études montrent que la perte de masse maigre est plus importante lors de régimes basse-calorie par rapport au jeûne.

De plus, l'étude de Bhutani et al. (2010) démontre qu'aucune perte de masse musculaire ne survient lors de la pratique du jeûne intermittent.




Références:


Bender, D.A. (2002) Introduction to nutrition and metabolism. 3rd edn. New-York: Taylor & Francis.p132


Bhutani, S., Klempel, M.C., Berger, R.A. and Varady, K.A., 2010. Improvements in coronary heart disease risk indicators by alternate‐day fasting involve adipose tissue modulations. Obesity, 18(11), pp.2152-2159.


Nørrelund, H., Nair, K.S., Jørgensen, J.O.L., Christiansen, J.S. and Møller, N. (2001) “The protein-retaining effects of growth hormone during fasting involve inhibition of muscle-protein breakdown”, Diabetes, 50(1), pp.96-104. DOI: 10.2337/diabetes.50.1.96


Varady, K.A. (2011) "Intermittent versus daily calorie restriction: which diet regimen is more effective for weight loss?" Obesity reviews, 12(7), pp.e593-e601. DOI: 10.1111/j.1467-789X.2011.00873.x

70 vues
Contact us
  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Instagram

Maya Fasting & Detox
Linzerbot 25-27
1973 Nax
Valais - Switzerland
+41 27 565 51 55
info@jeune-detox.ch

© 2023 par Voyageurs.

Créé avec Wix.com